Welcometo my personal page.
Adrian CHIFU
22 Nov 2020

Prédire l’intensité de contradiction dans les commentaires : faible, forte ou très forte ?

LescommentairessurdesressourcesWeb(ex.descours,desfilms)deviennentdeplusenplus exploitées dans des tâches d’analyse de texte (ex. détection d’opinion, détection de controverses). Cet article étudie l’intensité de contradiction dans les commentaires en exploitant différents critères tels que la variation des notations et la variation des polarités autour d’entités spécifiques (ex. aspects, sujets). Premièrement, les aspects sont identifiés en fonction des distributions des termes émotionnels à proximité des noms les plus fréquents dans la collection des commentaires. Deuxièmement, la polarité est estimée pour chaque segment de commentaire contenant un aspect. Seules les ressources ayant des commentaires contenant des aspects avec des polarités opposées sont prises en compte. Enfin, les critères sont évalués, en utilisant des algorithmes de sélection d’attributs, pour déterminer leur impact sur l’efficacité de la détection de l’intensité des contradictions. Les critères sélectionnés sont ensuite introduits dans des modèles d’apprentissage pour prédire l’intensité de contradiction. L’évaluation expérimentale est menée sur une collection contenant 2244 cours et leurs 73873 commentaires, collectés à partir de coursera.org. Les résultats montrent que la variation des notations, la variation des polarités et la quantité de commentaires sont les meilleurs prédicteurs de l’intensité de contradiction. En outre, J48 est l’approche d’apprentissage la plus efficace pour cette tâche.

Comments Off on Prédire l’intensité de contradiction dans les commentaires : faible, forte ou très forte ?